A New War Begins

Une nouvelle guerre opposant les Vampires et les Lycans va commencer...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Late at night [Pv]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kristanna Kanes

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 34
Race : Lycan
Age : 154 ans
Métier : Fleuriste
Armes : Aucune
Date d'inscription : 27/02/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Late at night [Pv]   Sam 3 Mai - 0:05

    Sur le seuil de cette porte, mes entrailles me tiraillent, mon cœur s’affole. Derrière, se trouve Joshah et le simple fait de l’imaginer en train de m’attendre affole tous mes sens. Depuis quand ne nous étions pas retrouvés seuls ? Deux mois… deux longs mois à se contenter de le regarder de loin, de le croiser dans des couloirs bien trop larges. Pouvais je m’en plaindre ? Bien sûr que non ! Je suis celle qui a voulu cet éloignement, qui a argumenté pour. Et pourtant… lorsque l’il a téléphoné pour me dire de le rejoindre chez son ami, je n’ai omis aucune opposition, laissant sa voix si douce à mon oreille, envahir tout mon être. Mais maintenant, le choc passé, je sais que je peux l’affronter, je refais ma vie comme je peux, le fuyant, l’ignorant après avoir passé tant d’années à prier de le revoir un jour. Mais aujourd’hui, il n’est plus rien pour moi, il reste le père de mon fils, mais mes sentiments à son égard ne sont plus les mêmes. J’ai changé, j’ai un autre homme dans ma vie à présent, et Joshah n’y changera rien… Menteuse ! Pourquoi as-tu passé tant de temps à te préparer ? Pourquoi avoir brossé tes cheveux pour les rendre doux, et impeccable ? Pourquoi cette robe couleur sable qui souligne si bien tes hanches ? Pourquoi ce maquillage sombre qui fait ressortir la couleur de tes yeux ? Et pourquoi ce parfum que tu ne sors que pour les grandes occasion ? Ma conscience me hurle la vérité, essaie de m’ouvrir les yeux. Je veux le rendre fou de moi, je veux qu’il me désire, qu’il me convoite. Je ne veux pas qu’il m’oublie. Mais tout ceci, je ne suis pas prête de me l’avouer…

    J’inspire profondément pour me calmer, et frappe enfin à la porte. Elle s’ouvre, et Joshah apparaît… Mon cœur s’affole de nouveau, avait il toujours été si beau, ou est ce un manque qui me fait me troubler ? J’entre sans un mot, et le suis lorsqu’il m’invite au salon. L’appartement de son ami est chaud, douillé, et décoré avec soin. Je me sens tout de suite à l’aise dans ce lieu que j’explore pour la première fois.

    Je m’assoie sur le canapé et attend que Joshah m’explique les raisons de cet entretien. Cependant, il ne semble pas disposé à parler. Le silence s’installe, pesant… Je ne veux pas de ces silences qui laissent penser que nous sommes gênés en la présence de l’autre. Je veux lui montrer que je ne suis plus la fille fragile qu’il a connu, j’ai bien plus d’assurance à présent ! Du moins, je m’en convaincs. J’accroche son regard, et ne détourne pas les yeux, ni ne rougie à cet échange. Je croise les jambes, sans quitter son regard, puis demande finalement d’un ton nonchalant,


    « Alors… Pourquoi voulais tu me voir ? »

    Ma voix est assurée, et ne tremble pas. Je suis assurément plus forte qu’hier…


Dernière édition par Kristanna Kanes le Sam 3 Mai - 1:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshah Enghart
Lunatic Werewolf ~_~ Kind or Crual?

avatar

Nombre de messages : 2502
Age : 29
Race : Vamcan
Age : 789 ans/ 19 ans
Métier : Pompier/Chasseur de Vampire
Armes : Arme à feu (2), poignard en or blanc (3)
Date d'inscription : 20/01/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Late at night [Pv]   Sam 3 Mai - 0:48

    J’étais anxieux. Cela faisait quelques temps que j’avais promis à Kate que je ne verrais plus jamais Kris, mais je n’avais pu tenir ma promesse. Je l’aimais, Kate ne comprenait pas que je pouvais aimer une Vampire, et je n’arrivais pas à lui montrer que j’étais sincère. J’avais donc décidé d’appeler Kris, et de la voir dans l’appartement de Kevin, qui me cautionnait comme d’habitude. D’ailleurs, il risquait sa tête ou plutôt son couple. Après tout, il se dressait face à celle qu’il aimait pour moi, c’était vraiment un super pote. Enfin bref, j’avais demandé à Kris de me rejoindre, prétextant devoir lui parler. Ce n’était pas vrai, mais bon, je n’avais que ça sous la main pour la persuader de venir. J’aurais été abject si j’avais utilisé le nom d’Haydan pour la faire venir, alors je ne l’avais pas fait bien entendu. Quoiqu’il en soit, elle avait accepté de venir, et depuis, je tournais comme un lion en cage dans l’appartement de mon meilleur ami. Je ne me souvenais pas d’avoir été un jour aussi nerveux, comme si toute ma vie dépendait de cette soirée. C’était peut être vrai dans un sens non ? En tout cas, j’étais vraiment dans un état de nervosité avancée.

    Des coups se firent entendre sur la porte, Kris venait d’arriver. Je sautais sur la porte, et l’ouvrit prestement, souriant de toute mes dents. Extérieurement, j’étais cool et assuré, ce qui n’était pas le cas à l’intérieur. J’avais l’impression d’avoir mangé une balle rebondissante au dîner, qui ne cessait de bouger. Elle me semblait encore plus belle que dans mon souvenir, comme si elle avait encore embellie, ce qui n’était pas le cas certainement. Elle avait une attitude qui me semblait différente, mais je n’aurais pu en jurer. Après tout j’étais loin d’être un fin psychologue en matière de femme. Le silence s’installa, un peu comme d’habitude entre nous. En fait, nous étions plutôt mal à l’aise en ces instants. Cependant, elle le troubla rapidement, avec une assurance qui ne lui était pas coutumière. Je fronçais les sourcils, et écoutais sa question. Là, j’allais commencer à avoir un problème. Je baissais les yeux, et finalement, répondit d’une voix tendue :


    « Je… Tout va bien Kris ? Tu m’évites ces derniers temps, et tu ne devrais pas. Tu sais, j’aimerais avoir des nouvelles de toi de temps en temps… »

    Je m’en étais plutôt bien sorti non ? Je lui demandais de ces nouvelles, montrant que je m’inquiétais pour elle, et ça pourrait être un motif de discussion entre nous. Après tout, c’était vrai non ? Quoiqu’il en soit, je lui souriais d’un air avenant, et finalement, je ne pus m’empêcher de dire d’un ton enjôleur :

    « Tu m’as manqué ma belle, j’aime pas quand tu m’évites… »

    Bon, d’accord j’étais un peu hypocrite. Les trois dernières semaines, je l’avais moi aussi ignorée, sur ordre de Kate. J’avais tout fait pour ne pas me retrouver dans le même couloir qu’elle, pour ne pas la voir. Je savais que si je l’avais dans ma ligne de vue, je n’aurais pu résister à l’envie d’aller la voir, d’aller l’embrasser, bref, de faire tout ce qu’un homme amoureux pouvait faire. Kate me pardonnerait mon écart. Après tout, pour une fois j’avais cautionné une des relations de ma sœur, alors elle pouvait elle aussi faire un effort non ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristanna Kanes

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 34
Race : Lycan
Age : 154 ans
Métier : Fleuriste
Armes : Aucune
Date d'inscription : 27/02/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Late at night [Pv]   Sam 3 Mai - 2:42

    Il ne répond pas tout de suite, ce qui me laisse penser que le sujet est délicat à aborder. Qui avait il ? On nous avait surpris ? Découvert nos écarts de conduite ? Si c’est le cas, nous devrions régler le problème, avant d’en avoir nous même. Ses yeux se baissent, et mes sourcils se froncent. Je n’aime pas cette attitude, il semble tendu, bien trop… Qu’il ne me reparle pas de sentiment ou je quitte cet appartement sur le champ ! Surtout qu’il ne m’avoue pas comme à chaque fois que je lui ai manqué… mes nouvelles barrières sont encore trop fragiles pour supporter ça. Craquer, se n’est pas ce que je veux.

    J’arque un sourcil dubitatif, il est hésitant et ça ne lui ressemble franchement pas.


    « Ne me dis pas que tu m’as fait venir jusqu’ici pour ça ? »

    Il se moque de moi ? Il me fait me déplacer pour me demander des nouvelles ? Pourquoi ne pas venir me voir au manoir ou me le demander lorsqu’il nous arrive de nous croiser ? Peut être pense t’il que dans ce genre de situation, je ne suis pas apte à lui répondre… Et bien là non plus ! De toute façon, il n’a pas besoin de savoir quoique ce soit sur moi ! T’en qu’il m’aperçoit au manoir, cela veux dire que je ne suis pas encore morte, c’est largement suffisant comme information. S’était il préoccupé de moi lorsqu’il m’avait quitté ? Non ! Alors qu’il ne fasse pas celui qui se souci de ma personne. Je n’y crois pas, je n’y crois plus…

    Son sourire se fait plus aguicheur, son ton plus enjôleur… C’est ainsi que je le reconnais. Ma façade est à deux doigts de tomber… Mais elle tient car je me refuse de croire ses paroles. Est-ce les désillusions qui m’ont rendu moins naïve, crédule… Me faisant devenir plus assurée et détachée. Peut être, non c’est sûr…


    « Tu te donnes un peu trop d’importance… J’ai autre chose à faire que t’éviter. »


    Suis trop dure ? Il y a encore quelque temps, jamais j n’aurais parlé ainsi. Se sont des mots qui peuvent blessés, et je n’aime pas ça. Pourtant, une partie de moi lutte, me crie d’être forte, de ne pas craindre tout ça, lui n’as pas cherché à savoir si il te faisait du mal à l’époque ! Cette voix a raison, mais j’ai encore du mal à l’écouter totalement.

    La sonnerie de mon cellulaire me coupe dans mes réflexions. Je le sors de mon sac et découvre le nom de Marc écrit sur l’écran. Je me lève, m’excuse par pure politesse auprès de Joshah et disparais dans le couloir. Je décroche, il veut me voir, je lui explique gentiment que là, se n’est pas possible mais lui promet de l’appeler dès que j’en aurais fini avec mes obligations. Je raccroche, retourne dans le salon et m’excuse une nouvelle fois. J’ai beau avoir changé en certain point, mes bonnes manières ne se sont pas volatilisées pour autant.


    D’un ton empli de neutralité, je dis,

    « C’est tout ce que tu voulais me dire ? J’ai des obligations ailleurs, alors finissons en… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshah Enghart
Lunatic Werewolf ~_~ Kind or Crual?

avatar

Nombre de messages : 2502
Age : 29
Race : Vamcan
Age : 789 ans/ 19 ans
Métier : Pompier/Chasseur de Vampire
Armes : Arme à feu (2), poignard en or blanc (3)
Date d'inscription : 20/01/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Late at night [Pv]   Dim 4 Mai - 22:54

    Je savais qu'elle allait ne pas tomber dans le panneau. Elle me connaissait tout de même un peu, et cela devenait évident que je n'avais rien de réellement précis à lui dire. Sa seconde parole aurait pu me blesser, mais je voyais un peu plus loin que ses mots. C'était vrai qu'elle ne m'évitait pas... Elle faisait presque un bond de deux mètres lorsqu'elle m'apercevait au loin, mais après tout je me faisais certainement des films. Je la regardais avec un petit sourire, qui aurait presque pu être suffisant si c'était mon genre. Je décidais pourtant de ne pas faire de commentaire, mais j'allais tout de même lui répondre quelque chose. Ce fût à cet instant que son portable sonna. La tête qu'elle fit ne me rendait pas réellement heureux. J'avais l'impression que ce visage, il était normalement pour moi, pas pour un portable qui sonne. Mon esprit commença à se faire des films, et j'imaginais immédiatement un nouvel amant. Je savais bien que ce n'était pas bien, mais je la suivis silencieusement, pour écouter ce qu'elle disait. Au bout de quelques mots, j'avais la certitude que c'était bel et bien un homme dans sa vie, et il se nommait Marc. Ma jalousie se réveilla au galop, et lorsqu'elle revint, j'avais les yeux dorés, et ils étaient d'ailleurs fermés. Je ne voulais pas qu'elle me voit avec ces yeux là, et pourtant, lorsqu'elle reprit la parole, je ne pus m'empêcher d'ouvrir brusquement les paupières. Je la regardais avec colère, et en tentant de contrôler ma voix:

    "Marc sait que tu es une vampire?"

    Je ne dis rien de plus, ma voix avait parlé pour moi. Jamais je n'avais été aussi acerbe avec elle. Elle allait m'en vouloir, elle allait réellement m'en vouloir. Je l'avais écouté parler avec son amant, c'était quelque chose d'inconcevable. Je n'avais d'ailleurs fait ça auparavant, la preuve qu'elle me faisait perdre la tête. En tout cas, je la regardais avec un regard acéré, d'un regard noir. Cela faisait longtemps que je n'avais pas été aussi furieux. Elle m'avait remplacé très rapidement, trop rapidement, je ne pouvais cautionner ça. Alors je devins injuste, et repris la parole, d'un ton qui n'avait toujours pas changé:

    "En fait c'était pour ça que tu as refusé de te marier avec moi. Tu avais un amant pour me remplacer après tout..."

    J'étais furieux, et je n'avais qu'une envie, la voir partir. Je ne supportais pas d'imaginer un autre type que moi posant ses sales pattes sur le corps parfait de ma belle. Je ne me sentais pas d'être quelqu'un qui brisait un couple. Si Kristanna était heureuse, tant mieux pour elle, et tant pis pour moi. Finalement, ma colère se calma rapidement, laissant place à la tristesse. Je repris finalement la parole une ultime fois, en tout cas c'est ce que je voulais. Si elle préférait ce Marc, et bien ainsi soit il. La voix défaite et brisée, je pris la parole:

    "Kate avait raison, je ne serais jamais heureux avec toi. D'ailleurs, tu ne dois pas réellement m'aimer pour avoir remplacé un soit disant amour de 130 ans en deux mois. Tu ferais mieux de le rejoindre, au moins LUI, n'a pas d'obligation envers son clan, LUI n'est pas un Lycan, et LUI est de toute façon mieux que l'immature père de ton fils..."

    Je me dirigeais vers la cuisine de Kévin, sans faire attention à Kris. Je pris une bière, et retourna dans le salon, persuadé qu'elle était partie... Ce n'était pas le cas, alors je criais:


    "TU ES ENCORE LA? VAS T'EN KRIS... Kate avait raison..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristanna Kanes

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 34
Race : Lycan
Age : 154 ans
Métier : Fleuriste
Armes : Aucune
Date d'inscription : 27/02/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Late at night [Pv]   Lun 5 Mai - 0:32

    Son regard me surprend, autant que la couleur mordorée qui y brille d’une lueur attisée par la colère. Pourquoi ce brusque changement de comportement ? Sa voix, froide et cinglante ne tarte pas à me le faire comprendre et je fronce de nouveau les sourcils. Alors ainsi, il écoute aux portes à présent ? C’est loin d’être des manières ! Le nom de Marc dans la discussion fait naître une boule dans ma gorge que je réprime presque instantanément. Il aurait fini par l’apprendre… Même si je le ne le souhaitais pas. Pourtant, une partie de moi jubile, s’extase face à cette pointe de jalousie qui perce dans sa voix. Sa question est aussi stupide que mal venue. Comme si je m’amusais à dire à toute personne que je rencontre que je suis un vampire ! Quelle idiotie ! Et même si c’était le cas, il n’avait pas besoin de le savoir… Il n’a aucun droit sur moi.

    La suite de ses propos paralysent mon corps et mon esprit. Alors c’est ainsi… Il ne me connaît vraiment pas pour penser de telles abominations à mon sujet ! Mais sa verve n’a pas fini de se déverser. J’ignore ce que sa sœur vient faire dans tout ça, mais le reste ne m’échappe pas ! Comment ose t’il remettre mes sentiments à son égard en cause ?! Pendant près d'un siècle, aucun homme n'a pu poser ses mains sur moi... C'est oiurtant bien lui qui m'a dit de cesser de me sacrifier ! Lui ! Il est pourtant si mal placé pour se permettre de me juger.

    Il sort de la pièce, je ne le remarque même pas. Je n’ai pas bougé depuis que je suis revenue. C’est finalement ses hurlements qui me font revenir à la situation actuelle. Là, le choc de ses paroles passées, je ne peux empêcher la colère de déferler en moi tel un torrent. Je lâche mon sac à main qui tombe au sol avec souplesse, et fais les quelques pas qui nous sépare l’un de l’autre. Ma main vient brutalement s’abattre sur sa joue, alors que ma mâchoire est crispée de rage. Il en est tellement surprit que sa bière lui échappe des mains, et elle fini par se déverser sur le parquet.

    « J’ignore ce qu’a pu dire ta sœur et je m’en moque ! Mais je t’interdis de me traiter comme tu le fais ! Je ne suis pas de celles qui jouent sur deux tableaux en même temps ! Et comment ose tu me reprocher quoique ce soit ?! »

    Furieuse, j’appuie mes mains sur ses épaules, et le pousse avec colère à plusieurs reprises tout en continuant d’exprimer mon indignation.

    « Jamais je ne t’ai réprimandé pour toutes ces filles que tu as sauté pendant toutes ses années ! Ni même celles que tu m’a menacé d’aller voir la dernière fois que nous nous sommes vu ! Tu sais pourquoi ? Parce moi, je savais déjà à l’époque que je n’avais aucun droit sur toi, tout comme tu n’en a pas sur moi ! »

    J’arrête d’imprimer cette pression sur ses épaules, et fais volte face des larmes aux coins des yeux. Ce ne sont pas là des lames de tristesse, mais de colère. Dos à lui, je dis d’une voix ayant perdue toute sa rage,

    « Je ne suis pas venue ici pour me faire insulter… Tu sais pourquoi j’ai refusé de t’épouser, et se n’est sûrement pas pour les raisons que tu viens d’évoquer. »

    Je réprime ses larmes qui sont devenue tout autre. Je ne suis pas forte… je me mens à moi-même pour supporter toute cette dure réalité, je le sais. Mais se n’est pas une raison pour changer de comportement, car même si je me voile la face, je me sens tout de même un peu mieux dans mon corps qu’avant…

    « Si tu voulais me blesser Joshah, tu as réussi, félicitation… »

    Je ne sais pas quoi faire à présent… Prendre mon sac et quitter cet appartement, ou rester ? A quoi bon rester d’ailleurs ? Je l’ignore, je veux peut être que ça s’arrange… mais quoi ? Rien ne peut s’arranger, tout ne peut que s’envenimer ! Et pourtant, je ne bouge pas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshah Enghart
Lunatic Werewolf ~_~ Kind or Crual?

avatar

Nombre de messages : 2502
Age : 29
Race : Vamcan
Age : 789 ans/ 19 ans
Métier : Pompier/Chasseur de Vampire
Armes : Arme à feu (2), poignard en or blanc (3)
Date d'inscription : 20/01/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Late at night [Pv]   Jeu 8 Mai - 1:18

    Je savais bien que je n'aurais pas du dire ça, que je n'aurais pas du parler ainsi... Je savais que je n'aurais pas du écouter à la porte. J'aurais empêcher cette discussion qui ne servirait à rien, juste à nous blesser mutuellement. Je n'aurais pas du m'interposer entre Kris et son amant. Après tout, si elle ne m'aimait pas c'était son problème. Si elle ne m'avait jamais aimé, c'était aussi son problème... Je souffrais simplement, ce n'était rien somme toute. C'était ce que j'étais en train de penser, tandis que je fixais la bière qui s'écoulait lentement sur le parquet. Kevin allait me tuer, lui qui tenait autant à son intérieur. Enfin, cela me passait vraiment au dessus, tandis que Kris commençait à me pousser légèrement vers l'arrière, à renfort de tape sur les épaules. Je ne l'écoutais qu'à moitié en fait, mais ce que j'entendais me transperçait lentement mais sûrement... "Tu as sauté pendant des années" "Aucun droits sur toi" "Et toi sur moi" "Tu sais pourquoi" "Tu as réussi" "Félicitations". Je relevais lentement le regard vers elle, avec un air d'ahuri sur le visage, comme si la baffe qu'elle m'avait donné m'avait retourné le cerveau. Ce n'était pas vrai en fait, mais j'avais du mal à réellement assimilé ce qu'elle me disait. J'étais blessé tout simplement par ses dires... Je réussi à assembler la plupart des mots ensemble, et je ne pus m'empêcher de dire:

    "Tu aurais du... Tu aurais du m'empêcher d'aller voir ailleurs, tu aurais du m'en vouloir pour ce comportement... Mais tu n'as pas le droit de le faire maintenant, quand je veux changer..."

    C'était vrai, et elle le savait. Je n'avais été voir aucune fille, depuis deux mois je n'avais eut aucune maîtresse, au grand dam de la plupart des femelles du manoir qui n'était pas passé un jour dans mon lit. Pourquoi est ce que j'agissais comme ça alors qu'elle ne voulait plus de moi? Peut être pour lui montrer que j'avais changé, et que je voulais réellement faire d'elle ma femme, malgré la promesse que j'avais fait à Kate. D'une certaine façon, j'étais déchiré entre l'amour que j'éprouvais pour Kate, et celui pour Kris. Je n'avais pourtant pas le droit d'hésiter, c'était Kate qui méritait tout mon amour, c'était ma soeur jumelle, celle qui avait toujours partagé ma vie. J'éprouvais à cet instant un brusque sentiment de culpabilité. Envers Kate, parce que là, je trahissais sa confiance, celle qu'elle m'avait accordée... Mais aussi envers Kris, à qui je promettais des choses que je ne pourrais jamais lui donner. Kate ne voulait pas que je la voie, et c'était ce que j'étais en train de faire... Enfin, j'éprouvais un sentiment de culpabilité envers Kevin, qui me couvrait encore une fois dans mes bêtises. Soudain, je repris la parole, et dis d'un ton défait;

    "Excuse moi Kris, je n'aurais pas du te faire venir. Je n'aurais pas du te demander en mariage. Je n'aurais pas du t'embrasser dans cette rue. Je n'aurais pas du t'obliger à aller plus loin. Je n'aurais jamais du tomber amoureux de toi. J'aurais du te mordre tant que je le pouvais encore. J'aurais du rester avec toi, et élever Haydan avec toi. Je n'aurais pas du promettre à Kate de ne jamais te revoir. Et je n'aurais pas du mêler Kevin à ça..."

    J'avais encore une fois fait celui qui se plaignait, mais je n'en avait pas le droit, pas devant Kris... Tout ce que j'avais dit, c'était ce que je pensais à cet instant, ce que je ressentais. J'avais fait beaucoup trop d'erreurs dans ma vie, beaucoup trop de gens en avait souffert... Finalement, peut être n'aurais je pas du survivre la dernière fois que j'avais failli mourir. Je secouais la tête rapidement, je ne devais pas me laisser aller à de telles pensées, à de tels sentiments, ça n'apportait rien. Je m'approchais du sac de Kris, le ramassais et le lui tendit:

    "Je crois que tu devrais partir, tu as raison, tu as toujours eut raison, nous n'avons pas le droit de se laisser à nos sentiments, mais sois sûre que je t'ai tout de suite aimé, mais que j'ai été trop con pour rester avec toi... Mais je t'aime!!"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristanna Kanes

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 34
Race : Lycan
Age : 154 ans
Métier : Fleuriste
Armes : Aucune
Date d'inscription : 27/02/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Late at night [Pv]   Jeu 8 Mai - 23:55

    Que veut il ? Que je sois jalouse, possessive ? Est-ce pour cela qu’il va à la rencontre de toutes ces filles ? Il sait pourtant que ce n’est pas mon genre, je ne suis pas comme ça. Je ne peux lui interdire quoique ce soit, lui demander de m’être fidèle, de n’avoir d’yeux que pour moi. Je ne l’ai jamais fait, ce n’est pas maintenant que je vais commencer. Et pourquoi cesser toutes relations avec d’autres à présent ? J’ai vu ce changement s’opérer en lui, ces filles piailler et minauder pour avoir ses faveurs sans succé. J’ai trouvé cela bizarre, mais je ne me suis pas interrogée jusque là, peut être pour ne pas me trouver d’excuse, pour ne pas remettre en avant ces sentiments que je refoulais au plus profond de moi.

    Je fronce encore les sourcils, ses propos ou excuses je ne veux pas les entendre, cela me blesse bien plus que je ne veux l’admettre. Oui, il aurait dû me mordre à l’époque, rester près de moi et élever Haydan avec moi ! Mais si il ne l’avait pas fait, si il m’avait quitté, c’est qu’il en éprouvait le besoin. Si ses sentiments avaient été assez forts, jamais il ne serait parti…

    Ainsi, il a promis à se sœur de ne plus me voir ? Si je n’a&vais plus de réticence à un renouveau entre nous, voilà qui m’aurait fait changer d’avis. Je ne veux que son bonheur, et le fait est qu’il ne l’aura pas avec moi. Il ne pourrait vivre sans Kate, je le sais au plus profond de moi… J’en suis en quelque sorte jalouse, j’aimerais qu’il éprouve la même chose à mon égard, je voudrais être tout aussi importante qu’elle dans son cœur, si se n’est plus ! Je me contredis… je ne sais plus ce que je veux, ou ce que je dois faire. Et c’est définitivement sa déclaration qui fait pencher la balance du côté de mes sentiments, et qui fait s’évanouir ma raison.

    Je regarde ce sac qu’il me tend, mais je ne le prends pas. Je préfère attraper son visage entre mes mains, me hisser sur la pointe des pieds, et l’embrasser tendrement. Je n’ai jamais pris d’initiative, et c’est sûrement la première fois que je fais le premier pas vers lui. Je suis stupide ! Je sais que tout ça ne mènera à rien, et pourtant, je ne peux lutter contre mes sentiments. Je me dérobe, reposant mes pieds à plat sur le sol, retirant mes mains. Je capte son regard, le mien mêlé de tristesse et d’amour. Je l’aime, je le veux pour moi…


    "Joshah… Tu ne m’a forcé en rien la dernière fois… je le voulais aussi ! "

    Je me mords la lèvre, j’hésite, mais finalement je me lance. Les tabous sont inutiles…

    "Je t’aime aussi… bien plus que tu ne peux l’imaginer. Mais… il y a trop de chose qui nous sépare. C’est pour ça que j’essaie de refaire ma vie… je veux arrêter de souffrir en sachant que je t’ai perdu. J’essaie de trouver le bonheur même si je suis consciente que jamais plus je n’éprouverais ce que je ressens pour toi. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshah Enghart
Lunatic Werewolf ~_~ Kind or Crual?

avatar

Nombre de messages : 2502
Age : 29
Race : Vamcan
Age : 789 ans/ 19 ans
Métier : Pompier/Chasseur de Vampire
Armes : Arme à feu (2), poignard en or blanc (3)
Date d'inscription : 20/01/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Late at night [Pv]   Sam 10 Mai - 16:50

    La surprise que j'éprouvais était absolument énorme. Je n'aurais jamais pensé qu'elle m'embrasserait, je trouvais cela tellement étrange à cet instant, alors que j'avais décidé qu'elle pouvait être heureuse avec ce Marc si elle le désirait. Certes, j'en étais jaloux, mais après tout, si elle était heureuse qui étais je pour le lui enlever? Sous le coup de cette surprise, je lâche le sac que je tenais en main, et il s'écrasa au sol avec un bruit mat, tandis que je passais ma main dans le dos de Kris. J'avais oublié à quel point ses lèvres étaient douces, à quel point j'aimais les embrasser. Aussi, lorsqu'elle rompit le baiser, je ne pus m'empêcher de pousser un petit grognement de dépit. Avais-je espérer plus? Oui certainement, mais elle ne semblait pas disposer à me le donner. Je ne retirais pas ma main, l'empêchant de se reculer... Son regard se fixe au mien, et j'y voit ce que je ne voudrais jamais voir. Elle est triste, et cette tristesse c'est à cause de moi. Un amour impossible, comme l'a un jour décrit Shakespeare , c'était ce que j'étais en train de vivre. J'aimais une vampire, et c'était de ma faute. Si jamais je l'avais transformé en temps et en heures, elle n'aurait pas souffert... Quel imbécile j'étais... De ma main libre, je lui caressais tendrement la joue tandis qu'elle était en train de parler, de m'expliquer... Ses paroles me faisaient mal, mais elles étaient tellement vraies. Nous étions différents sur beaucoup trop de plans, et la différence fondamentale n'était autre que notre condition. Nos races se détestaient depuis des générations, nous n'avions pas le droit de nous aimer. Moi même je ne pouvais pas faire ça à ma sœur, je l'aimais tellement que je ne pouvais pas la faire souffrir, que je ne pouvais pas lui mentir, je n'en avais pas le moindre droit. Dans le même temps, j'aimais sincèrement Kristanna, et elle était la mère de mon fils, deux raisons énormes pour qu'on tente une nouvelle histoire, mais d'un autre côté, nos différences étaient elles aussi très importante... Je me trouvais dans une impasse étrange, et simplement à cause de moi, parce que je n'étais pas assez intelligent pour ne pas prendre peur lorsque les sentiments devenaient trop importants.

    "Je suis tellement désolé Kris... Je suis un imbécile"

    Si seulement... Enfin, avec des si, on refait le monde comme on dit, et j'aimerais tellement avoir le pouvoir de revenir dans le passé, et de ne pas quitter Kris, de la mordre, d'élever mon fils. J'aurais été tellement heureux, et là je suis tellement amoureux, et tellement malheureux. Je gardais mes mains sur son corps, tout en me demandant ce qu'il allait se passer maintenant... Finalement, en quelques secondes j'avais pris ma décision... Je m'écartais de Kris, ramassa le sac, et le lui tendis de nouveau... Je n'arrivais pas à parler, mais je pensais que mon regard parlait pour moi. Je m'étais résigné simplement... Si Kris acceptait de se marier avec moi, je serais le plus heureux des hommes, mais si elle voulait refaire sa vie, c'était elle qui voyait. Mon regard parlait pour moi, la décision était pour la femme de ma vie...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristanna Kanes

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 34
Race : Lycan
Age : 154 ans
Métier : Fleuriste
Armes : Aucune
Date d'inscription : 27/02/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Late at night [Pv]   Mar 13 Mai - 20:06

    J’apprécie, savoure, me délecte de cette main caressant mon visage. Je ferme les yeux sous le touché de ces doigts que j’aime tant. Ces doigts qui me procure tant d’émotions à chaque fois qu’ils parcourent mon corps. Je l’aime… je me fiche de ses excuses, je l’aime un point c’est tout ! Je veux être près de lui jusqu’à que la mort vienne me prendre. Je veux me réveiller chaque matin que Dieu fera dans le même lit que lui. Je veux qu’il m’entour de ses bras chaque fois que j’en ressentirais le besoin. Je veux qu’il soit le seul à pouvoir m’embrasser. Je veux ne pouvoir me donner qu’à lui.

    Mes barrières sont tombées… J’aime Joshah et je veux vivre cet amour ! Suis-je égoïste ? Pourra t’il être vraiment heureux avec moi ? Que dirait Haydan, Inès et sa sœur Kate ? Je dois trouver un moyen ! Une solution nous permettant d’être ensemble sans que les lycans ou nos proches ne nous le reprochent. Je crois savoir comment, mais cela ne sera pas une mince affaire… Je dois me faire accepter de leur communauté, qu’ils aient confiance en moi et qu’ils ne voient pas plus le vampire, mais une alliée ! Ainsi, je ne serais plus un paria… Je sais que même pour Haydan, cela serait plus juste. Il ne vient pratiquement plus me voir depuis que nous sommes arrivés au manoir. Je crois qu’il a honte de moi, de ce que je suis… Comment lui en vouloir ? Je me déteste moi-même pour ma condition.

    Alors oui, pour le bonheur de mon fils, pour celui de Joshah et pour le mien, je vais tout faire pour m’intégrer. Mais comment ? Je crois savoir, mais tout dépendra d’Inès… Si elle refuse, je ne sais comment je pourrais m’y prendre… Les vampires d’ici ne me connaissent pas, ils ignorent tout de moi jusqu’à mon existence… Je peux m’infiltrer parmi eux, les espionner et informer par la suite les lycans de leurs projets ! Ils verraient ainsi que je suis de leur côté, qu’ils peuvent compter sur moi, et ainsi… Haydan n’aurait plus honte, et ils nous laisseraient peut être Joshah et moi, vivre notre amour au grand jour, sans nous juger. C’est un projet tout aussi fou que dangereux ! Mais que puis je faire d’autre ? Laisser mon fils s’éloigner un plus de moi, et regarder à jamais de loin celui que j’aime ? Je ne peux concevoir ma vie comme ça !

    Il me tend de nouveau mon sac, et je le prend cette fois… mais pour le poser plus loin. Je m’empare doucement de sa main et m’assoie sur le canapé et l’entraînant avec moi à mes côtés. Je ne lâche pas sa main, j’emmêle nos doigts dans un geste tendre et rassurant. Tout ira bien Joshah, je te promet de tout faire pour… Je le regarde, attendrie… Il a l’air si désemparé que je ne peux empêcher un sourire bienveillant de se dessiner sur mes lèvres.


    « Joshah, si tu m’aime vraiment… je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour que ta race approuve notre relation. »

    C’est une promesse… Je suis une femme de parole, je fais toujours ce que je dis ! C’est donc loin d’être des paroles en l’air ! Il nous reste plus qu’à attendre… Mais je n’en ai pas envie, j’ai suffisamment été patiente dans ma vie ! Nous pouvons entamer notre liaison dans le plus grand secret… De toute façon, je n’ai plus la force de me montrer raisonnable. Je passe ma main libre sur sa nuque et l’embrasse avec la même passion dévorante qui me broie les entrailles. Je veux le sentir près de moi, sentir son corps me réclamer avec autant de désir que le mien. Je me redresse me collant à lui et finalement, je le fais s’allonger sans quitter ses lèvres que je prends plaisir à savourer. Je les quitte embrassant sa mâchoire rugueuse, son cou, remontant jusqu’au lobe de son oreille que je taquine, mes main parcourant avec frénésie son torse sous sa chemise. Il est une drogue pour moi, j’en veux toujours plus et je sais que je ne pourrais m’en passer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Late at night [Pv]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Late at night [Pv]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Help seems to always come late when it comes at all. We are in deep trouble
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Fate Stay Night RPG (demande de partenariat)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A New War Begins :: Chicago :: La Côte d'or :: Kevin Anters-
Sauter vers: