A New War Begins

Une nouvelle guerre opposant les Vampires et les Lycans va commencer...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mission et farfouillage...[Drake]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aaricia Sanders

avatar

Nombre de messages : 559
Age : 31
Race : Lycan
Age : 876
Métier : Dirigeante
Armes : Surtout mes mots
Date d'inscription : 29/02/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Mission et farfouillage...[Drake]   Sam 15 Mar - 20:40

L’horloge finement ciselée dans une pièce de bois massif sonna neuf coups. Il était temps d’y aller. Ce soir aurait lieu une réception mais ça ne se déroulerait pas comme d’habitude pour Aaricia Sanders… Pour son plus grand plaisir ; qu’est ce que la routine l’ennuyait… Elle avait appris de sources sûres qu’Owen Strike, un vieil homme débordant d’argent, était devenu depuis peu un complice par rapport à la communauté des Lycans. Il servait leur intérêt ; en fin de compte, les humains étaient plutôt des bons toutous et les Loups-garous avaient trouvé de quoi manipuler. C’était plutôt une bonne chose… Pour eux, et pour elle. Du côté des Vampires, Cya manquait cruellement d’informations, mais ceci serait arrangé d’ici peu car elle était sur une nouvelle piste. Arcorius n’était pas vraiment discret… Enfin bon, cette soirée ne se résumerait pas à des sourires polis et hypocrites, des discussions ennuyeuses et tout le tralala ; non, ce soir elle pourrait peut-être mettre la main sur des informations capitales. Oh, bien sûr… Elle se doutait que les Lycans n’auraient pas laissé beaucoup de détails à cet humain. Ynes Enghart était futée et elle était prudente sur ses relations… Comme l’était Aaricia en fin de compte.
Mais rien n’était perdu et la jeune femme était persuadée qu’elle trouvait quelque chose de concluant dans la paperasse de ce gâteux. Tout le monde aurait pu croire qu’Aaricia n’était pas une femme de terrain, et pourtant, elle avait longtemps combattu dans le clan des vampires et s’était avérée être une guerrière de bon niveau… Même si elle avait laissé derrière elle sa vie de soldat, lorsqu’il s’agissait de récupérer des informations capitales, elle voulait être là pour y mettre la main dessus. Farfouiller était de son domaine, pas celui de ses gardes du corps. Par ailleurs, il était tout à fait normal qu’elle se présente à la réception avec quelqu’un – pour cette occasion, ce quelqu’un serait là pour la protéger en cas d’éventuelle agression – et donc, elle choisit son meilleur élément – surtout le plus professionnel et stable – pour l’accompagner. Drake Norton convenait tout à fait à ce genre de missions. Il était droit, savait se comporter en communauté, et ne faisait aucune offense à son autorité.

Ayant enfilé une de ses robes de soirée, lui allant parfaitement bien, comme d’habitude, elle descendit les marches avec sa majestueuse démarche. A la voir comme cela, personne n’aurait pu croire qu’elle cachait un petit poignard au niveau de sa cuisse… On n’était jamais trop prudent, et de toute manière, Aaricia était beaucoup plus douée aux armes blanches qu’aux armes à feu. Elle arriva au niveau du hall de sa demeure puis jeta un regard en direction de Drake qui arrivait.


« Toujours aussi ponctuel… » Lui déclara-elle avec un sourire en coin.

Les deux vampires se dirigèrent vers la belle voiture noire qui était garée devant puis quittèrent le Castel Hundergh pour se rendre à cette soirée qui avait lieu dans une propriété excentrée prés du Lac Michigan. Lors du trajet, Aaricia était assise sur le siège du passager et regardait vaguement le paysage qui défilait sous ses yeux. L’obscurité s’était à présent répandue et l’acuité visuelle nocturne de Cya s’était développée en quelques secondes seulement. Elle avait l’air pensive, et cela avait l’air d’être aussi le cas de Drake… Enfin, il n’avait jamais été très bavard mais Aaricia le connaissait ; elle savait qu’il organisait méticuleusement toutes éventualités pour cette nuit. Elle le regarda du coin de l’œil et se perdit dans l’observation de celui-ci, comme si elle cherchait à lire dans ses pensées. Son infant lui avait toujours apparu mystérieux. Malgré le lien qui les unissait, elle ne pouvait connaître l’étendue de sa pensée, et cela l’amusait autant que cela la contrariait. Elle détourna à nouveau son regard, puis se replongea dans la contemplation évasive du paysage nocturne. Tout devait se passer dans les meilleures conditions ce soir… Elle ne devait pas se risquer à être découverte.

_________________

« Dans la vengeance et en amour, la femme est bien plus barbare que l’homme… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake Norton

avatar

Nombre de messages : 54
Age : 28
Date d'inscription : 07/03/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Mission et farfouillage...[Drake]   Dim 16 Mar - 0:43

Je quittais le Loop, après une petite entrevue avec Kane et Saelia. Je les pensais enfin prêts à effectuer cette mission ensemble, mais cela ne m’empêchait pas d’être préoccupé. Ces deux là étaient si imprévisibles! Il m’arrivait parfois de songer qu’il ferait un couple merveilleux, mais je plaindrais leurs enfants. Un fin sourire flotta sur mon visage à cette pensée. Puis je repris contenance et appelai un taxi. Quelques instants plus tard, j’étais en route pour une destination indéterminée. Je n’avais donné au chauffeur que les indications dont il avait vraiment besoin afin qu’il m’emmène aux environs du Castel Hundergh et je me débrouillerais à pied pour le reste. La marche était une activité très bénéfique pour la santé. Bien que me sachant potentiellement immortel, je tenais à préserver mon teint frais et mes muscles vigoureux. Marcher alors que l’air frais du soir emplissait mes poumons était la meilleure chose à faire pour cela.

Je venais de quitter le taxi, et j’arpentais désormais une petite allée de graviers afin de me rendre là où je résidais, toujours auprès de Aaricia.
Lorsque je pénétrai dans le hall, je la vis justement arriver. Elle me gratifia d’une gentille déclaration à laquelle je répondis sur un ton neutre et pourtant évocateur.


« Toujours aussi ravissante … »

Elle me rejoignit et nous pûmes quitter ensemble la demeure et monter dans très chic voiture noire garée devant. J’avais prit le volant, préférant laisser à Aaricia l’occasion d’admirer le paysage et, surtout, de réfléchir au détails de notre petite entreprise.
Ce devait être une mission comme tant d’autres, mais j’avais cette fois l’honneur d’être accompagné par celle qui me dirigeait en personne. Je perçus, à un moment, son regard sur moi mais je fis mine de n’être préoccupé que par la route. A quoi pouvait-elle songer en me regardant ainsi? Parfois, j’aurais aimé avoir le pouvoir de sonder son esprit et lever ainsi le voile de mystère qui l’entourait. Cela faisait presque trente années que nous nous côtoyions mais jamais je ne pourrais la connaître aussi bien que je le souhaiterais. Cela m’attristais et, à la fois, cela me rassurait. S’il arrivait un jour qu’elle n’ait plus de secret pour moi, cela serait nécessairement réciproque. Or, je ne pouvais actuellement tout lui dire. Ce n’était sans doute pas par crainte. Plutôt par respect pour cette relation pleine de mystères qui existait entre nous et que je n’avais pas la prétention de comprendre.

Nous arrivâmes bientôt à destination et je garai donc la voiture avant de descendre et de faire le tour pour ouvrir la portière droite et prêter mon bras à Aaricia. Lorsqu’elle fut descendue, je lui glissa doucement:


« Que la fête commence! »

Et nous entrâmes dans le Hall du grand et riche château puis le traversâmes afin de nous mêler aux invités rassemblés dans une autre pièce.
Les conversation allaient bon train et nous nous y mêlèrent aussi, histoire de ne pas avoir l’air trop suspects. J’échangeai quelques mondanités avec plusieurs hommes et femmes et pris une ou deux coupes de champagne avant de constater que la foule se dispersait un peu. Nous pourrions désormais nous éclipser sans trop attirer l’attention. Je retrouvai Aaricia dans la foule et l’empruntai au couple avec lequel elle discutait.


« Il est temps … »

Mon regard était entendu. Nous quittâmes cette pièce afin de rejoindre le bureau qui devait renfermer quelques informations qui pouvaient bien se révéler précieuses. Si tel était le cas, je me féliciterais d’avoir pu assister Aaricia mais, en attendant, je devais rester sur mes gardes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaricia Sanders

avatar

Nombre de messages : 559
Age : 31
Race : Lycan
Age : 876
Métier : Dirigeante
Armes : Surtout mes mots
Date d'inscription : 29/02/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Mission et farfouillage...[Drake]   Dim 16 Mar - 14:42

Aaricia voyait se profiler la grande demeure à quelques kilomètres. Un château qui en mettait plein la vue… Mais elle n’était plus impressionnée par ce genre de détails. Ce n’était que d’une habitude déconcertante. Ils se garèrent face à l’entrée puis, tel un gentleman, Drake lui ouvrit la portière pour lui tendre son bras. Elle lui adressa un sourire gratifiant tout en s’extirpant du véhicule. De nombreuses personnes s’afféraient déjà et Aaricia pensa de suite que ce serait une bonne chose pour qu’ils s’éclipsent ni vu ni connu. Drake lui glissa quelques mots à l’oreille puis ils échangèrent un regard complice. La partie était lancée et elle comptait bien la remportait. Ils pénétrèrent tous deux dans le hall du bâtiment puis Cya balaya la foule du regard. Elle y connaissait quelques individus mais à son plus grand bonheur, il n’y avait pas Benjamin Stokes. Lorsque celui-ci était présent, il était difficile de s’en débarrasser. Ils furent vite accaparés par un groupe de riches connaissances qui vinrent leur parler des banalités les plus absurdes. Mais rien de leurs intentions ne devait paraître. C’est donc avec un naturel avenant que la jeune femme tint la discussion à un couple qui lui parlait d’affaires. Quelques minutes plus tard, Drake la rejoint et mit fin à la palabre. Heureusement d’ailleurs, car elle n’aurait pas tenu une seconde de plus… Ils marchèrent un peu et s’arrêtèrent non loin de l’escalier principal. Aaricia jeta un dernier regard autour d’elle avant de s’approcher de Drake pour venir lui chuchoter quelques mots à l’oreille, comme si c’était un simple flirt.

« D’après mes sources, le bureau est au premier étage, au fond du couloir. Il y aura sûrement un agent qui effectuera une ronde… Mais rien de très professionnels. C’est pour cela que nous avons des chances de pouvoir pénétrer dans le bureau sans problème. L’agent met environs un quart d’heure pour parcourir le château. »

La main qu’elle avait posée sur l’avant bras de son interlocuteur avec désinvolture le quitta pour revenir à sa place initiale, contre ses hanches. Après un instant d’immobilité, elle échangea un dernier regard avec son garde du corps puis prit l’initiative de monter les marches dans un geste suave et entraînant. Ils croisèrent un couple qui descendait au rez-de-chaussée et Aaricia ne put réprimer un haussement de sourcil moqueur. En voilà qui n’avaient pas du trouver de chambres de libres… Elle constata avec satisfaction qu’aucun agent ne gardait les lieux. Un sourire en coin se dessina sur son visage aux traits fins et elle se tourna vers Drake pour lui adresser les dernières recommandations.

« Tu as cas gardé la porte. Je pense ne pas en avoir pour longtemps… » Lui murmura-elle tout en jetant un œil autour d’elle. « Si jamais l’agent se pointe, fait en sorte de frapper à la porte et essaie d’aviser… Fais toi passer pour quelqu’un d’ivre par exemple ! »

Elle avait une grande confiance en Drake et savait pertinemment que dans toutes circonstances, il agirait avec flegme et pragmatisme. Elle échangea un dernier regard avec lui avant de pénétrer dans le bureau et de fermer la porte derrière elle. Sa vision nocturne lui permit de discerner sans aucun souci la grande pièce parfaitement ordonnée. Elle se rapprocha du bureau puis ouvrit le premier tiroir. Des dossiers étaient entreposés, avec le nom de chaque dirigeant avec qui il eut affaire… C’est cela qui était bien avec les maniaques et les ordonnés ; il ne fallait pas chercher dans tout un tas de paperasses dispersé pour trouver des informations particulières. Après avoir regardé tous les noms qui figuraient sur les dossiers, Aaricia aborda une mine perplexe. Pas de Enghart. Peut-être avait-il rangé le dossier ailleurs ? A moins que… Elle jeta brièvement un coup d’œil sur la différence d’épaisseur des dossiers et saisit celui qui paraissait le plus mince. « Hardiden » était inscrit dessus, mais la jeune femme l’ouvrit et constata que seulement une dizaine de feuilles le composaient. Elle plissa les yeux, lisant le contenu qui était loin d’être très étoffé. Il y avait seulement quelques dates, quelques lieux. Cela ne faisait aucun doute ; ce dossier correspondait bien à la communauté des Lycans. Peu d’informations, voulaient tout dire… Ce Owen n’était pas vraiment très futé. Elle mit le tout dans son sac puis en prit d’autres pour que cela passe pour un simple vol de clients et de relations. Alors qu’elle fit un geste plutôt brusque, elle bouscula un objet qui tomba à terre et vint rouler sous une grande armoire en bois de chêne. Elle serra les dents, espérant que ça ne soit pas entendu, puis se mit à genoux, pour tenter de le récupérer…
C’est alors qu’elle remarqua une petite fissure familière sur le sol, négligemment caché par un le lourd tapis poussiéreux. Elle fit passer le bout de ses doigts dans la cavité et tira ce qui semblait être une trappe avec toute la discrétion dont elle savait faire preuve. Quelle surprise n’eut-elle pas ressenti lorsqu’elle perçu ce que la trappe cachait. La cavité faisait office d’un placard et une grande houppelande noire était pliée dans un coin. A côté, étaient installés tout un tas d’armes blanches magnifiques, dont un poignard orné des plus belles pierres précieuses jamais vues. Ce qui attira ensuite son attention fut la bague, surmontée d’une sorte de seau. Elle l’observa minutieusement durant quelques secondes. Il s’agissait de deux serpents qui se mangeaient tous deux la queue. Se pouvait-il que notre cher Owen Strike fasse partie d’une secte ? Elle fut tirée de sa rêverie par un coup distinct à la porte. Elle ferma la trappe silencieusement et avec furtivité puis se redressa remettant en place l’objet qu’elle avait fait tombé. Elle se plaqua instinctivement contre le mur prés de la porte puis tendit l’oreille, de sorte à savoir quand elle pourrait sortir sans grand danger…



_________________

« Dans la vengeance et en amour, la femme est bien plus barbare que l’homme… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake Norton

avatar

Nombre de messages : 54
Age : 28
Date d'inscription : 07/03/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Mission et farfouillage...[Drake]   Mer 19 Mar - 20:59

Aaricia venait de franchir le seuil du bureau de notre hôte. En temps normal, cela aurait pu être considéré comme très impoli de fouiller chez les gens dont nous sommes les invités, mais il s’agissait là d’un cas d’extrême nécessité et je me permettais donc d’envoyer paître mes bonnes manières. Ma patronne ordonnait et je m’exécutais. Jamais il ne me serait venu à l’idée de revendiquer quoique ce soit à cet instant précis. Je me contentais de faire tranquillement le guet, furetant de tous côtés à la recherche du moindre indice qui me permettrait de penser que notre sécurité était en péril.

L’état de tension dans lequel je me trouvais me faisait juger les secondes comme d’interminables heures. A vrai dire, je souhaitais presque que quelqu’un arrive enfin, cela aurait au moins le mérite de mettre fin à cette insoutenable surveillance. Aaricia m’avait choisi pour la couvrir car elle savait que j’étais, de ses loyaux sujets, le plus apte à canaliser la tension et à me montrer patient et attentif. Pourtant, je ne me sentais pas toujours très à l’aise dans ce genre de mission. Mais j’avais l’intelligence de ne pas le montrer et encore moins d’en faire part.

Alors que je surveillais minutieusement les alentours, je me demandai comment pouvaient s’en sortir Kane et Saelia à cet instant. Avaient-ils enfin réussi à mettre de côté leur haine réciproque afin de mener à bien leur mission ou s’étaient-ils laissé emporter par leurs ressentiments?

Je ne pus me poser plus de questions puisque je perçus un bruit de pas qui se rapprochait. En fait, ils étaient même plusieurs, étant donné le boucan qu’ils faisaient. La discrétion n’était pas leur fort, c’était bien déplorable pour eux.
J’eus la vivacité d’esprit de frapper à la porte pendant que j’étais encore hors de vue de ceux qui arrivaient. Ainsi, même s’il s’avérait qu’ils ne viennent pas par ici, j’aurais au moins évité les mauvaises surprises.

Quelques secondes plus tard, je pouvais enfin distinguer quatre hommes qui venaient dans ma direction. L’un d’eux portait une plaque avec son nom inscrit dessus, il s’agissait sans nul doute possible de l’agent dont Aaricia m’avait parlé. Un autre avait l’allure d’un homme important et, étant donné qu’il ouvrait la marche, j’en déduisis qu’il s’agissait du plus haut « gradé » de cette petite troupe. Les deux derniers étaient plus étranges, difficiles à cerner. Un idée me titilla l’esprit quant à ces deux hommes, mais je devais plutôt me concentrer sur un moyen de me sortir d’affaire sans mettre en danger Aaricia.


« Eh, vous! Que faites vous ici? La réception a lieu au rez-de-chaussée! »

Le petit chef n’avait pas l’air de très bonne humeur, sans doute voyait-il d’un mauvais œil que quelqu’un puisse traîner près du bureau de son boss.
J’improvisai en lisant la plaque de l’agent.


« Loïïïïïïc !!! Ben qu’est-ce que tu fous là mon vieux?! »

L’agent parut interloqué, mais il n’osait en tous cas pas me contredire. Il devait être fier d’être connu, pourtant il fut bientôt gêné sous le regard assassin de son supérieur.

« Ramenez donc votre ami en bas, Agent Tears! »

L’homme acquiesça et me rejoignit en quelques enjambées pour me prendre le bras et me forcer à le suivre. Mais je ne pouvais décemment pas abandonner ma patronne sur place. Cela n’aurait pas été un soucis s’il n’y avait eut que l’agent à distraire, mais il semblait bien que les trois hommes avaient l’intention de se rendre dans le bureau.
L’agent tentait de me faire avancer lorsque le petit chef ouvrit la porte du bureau. Je me dégageai de l’emprise de l’agent de sécurité et fonçai sur le chef. Je l’assommai sans trop de difficulté mais, lorsque je me retournai, j’eus la fâcheuse surprise de constater que les deux hommes étranges n’étaient en fait pas humains et qu’ils venaient de se transformer en bêtes aux poils longs.
Je ne savais pas si je ferais le poids face à deux lycans, mais il me fallait éviter de mettre en danger Aaricia. Maintenant que la porte du bureau était ouverte, je craignais qu’elle tente quelque chose de stupide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission et farfouillage...[Drake]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission et farfouillage...[Drake]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A New War Begins :: Les alentours de Chicago :: Le Lac Michigan-
Sauter vers: